73 résonances intimes

1- «Le manque est une illusion créée par notre attachement à l’autre et notre aversion du soi.»

 

2- «L’instant présent doit être un instant vécu alors il sera éternité.»

 

3- «La souffrance émotionnelle est entretenue par l’illusion du monde sensible.»

 

4- «Partager son amour sans limite à l’autre en conservant l’origine en soi est une grande vertu. Prendre cet amour pour ce qu’il est ni plus ni moins, est une vertu encore plus grande.»

 

5- «L’Amour est une vertu de l’âme. La sexualité est une vertu du corps. Comme le corps et l’âme sont liés leurs vertus le sont.»

 

6- «La femme donne l’amour, l’homme la sexualité ; l’un a besoin de l’autre pour se réaliser.»

 

7- «L’amour pour engendrer l’émotion du désir, la sexualité pour créer l’impression du plaisir. A chacun sa souffrance, à chacun son illusion.»

 

8- «L’amour engendre la compassion, la sexualité la circulation. Comme le souffle sur les braises, l’un et l’autre participent au feu céleste qui nous relie à dieu.»

 

9- «La femme qui attend que l’homme donne comme une femme et l’homme que la femme désire comme un homme, sont morts à leur propre découverte. Aidons-nous à être ensemble ce que l’on est.»

 

10- «Avoir du désir est chose normale, avoir de l’amour est chose subtile, pratiquer les deux est chose divine.»

 

11- «Accepter une vie de partage c’est commencer à être en soi. C’est avoir confiance en soi.»

 

12- «La confiance en l’autre n’a pas de sens, c’est l’illusion de notre toute puissance sur l’autre. Il faut savoir assumer simplement le risque de vie à deux.»

 

13- «Il peut y avoir plus d’échanges dans un regard que dans une nuit d’actes sexuels. Alors regardons-nous les uns les autres.»

 

14- «Utiliser l’expression agir en conscience c’est comme utiliser les deux côtés de la lame d’un couteau. L’un n’a aucune fonction, l’autre doit être manié avec discernement.»

 

16- « Mentir pour protéger l’autre c’est en fait se protéger soi-même.»

 

17- «Mentir c’est ne vouloir prendre aucun risque, la vérité c’est prendre celui de se connaître.»

 

18- «Tout est éphémère, tout est transitoire. Seule l’énergie et les sensations marquent durablement le cycle de notre âme.»

 

19- «Notre âme peut libérer des empreintes énergétiques durables dans notre monde sous l’impulsion d’émotions intenses. Cela crée ce que certains nomment des esprits.»

 

20- «Une intention pure engendre un acte pur, quelque soit la multitude des causes qui les relient»

 

21- «Donner c’est aussi savoir recevoir.»

 

22- «Le don c’est comme respirer, c’est vital et doit être sans effort.»

 

23 «Voir toute personne avec la joie d'un enfant, permet de commencer à transformer l’énergie de la haine.»

 

24- «Voir c’est dépasser la vision, c’est reconnaître sa perfection dans son imperfection. Une chose deux aspects.»

 

25- «Qui est la femme que j’aime? Elle est Mère de nos mères, elle est ma mère, elle est ma femme, elle est mon amante, elle est ma sœur, elle est ma fille. Aimons toutes ces femmes, elles consolident ce que nous sommes et construisent ce que nous serons.»

 

26- «Il faut savoir se retourner pour contempler le chemin qui reste à parcourir»

 

27- «Le but n’est pas le chemin. Vouloir le but c’est s’écarter du chemin, voyager est le juste milieu»

 

28- «La peur de la mort n’est qu’une peur déguisée de la séparation au monde sensuel. On est tellement identifié à celui-ci, que l’on sait plus être identifié à soi.»

 

29- «Avant de pouvoir abandonner ce monde illusoire, sachez vous réintégrer à vous-même»

 

30- «Observez l’inobservable, touchez l’immatériel, écoutez le silence, goûtez l’absence, c’est sentir l’abondance de l’amour. Vous êtes vivant»

 

31- «La réalisation du karma dans notre vie humaine c’est comme un bonbon suave et sucré dont le cœur est amère et piquant. Sitôt fini avec ce mauvais goût dans la bouche on en reprend un autre pour faire passer le goût du précédent.»

 

32- «Pour reconnaître que la souffrance est illusoire il faut connaître la souffrance.»

 

33- «L’ignorance c’est de croire.»

 

34- «Les énergies qui nous composent sont des notes de musique espacées de souffle et de silence.»

 

35- «Atteindre l’axe du monde, c’est retrouver le chemin de la jouissance du feu éternel qui ne donne aucune cendre.»

 

36- «Face à soi-même on touche le cœur de l’autre.»

 

37- «C’est en soi-même qu'on est prêt à s’unir à l’autre.»

 

38- «Ce qui vibre en nous, résonne chez l’autre.»

 

39- «Aime tout vivant comme toi-même, abandonne la finalité du désir et reste dans l’amour, alors tu sentiras à chaque instant une présence aimante à tes côtés et en toi»

 

40- «Le désir dissocié de soi engendre l’attachement, l’attachement engendre la peur, La peur engendre la souffrance, la souffrance engendre la haine.»

 

41- «Ce qui est passé, c’est l‘enseignement ; ce qui est, c’est l’apprentissage ; ce qui sera, c’est notre potentialité d’être.»

 

42- «L’âme et le corps sont intimement liés. Ils sont l’un comme l’autre de nature sacrée»

 

43- «Aimer c’est donner, Donner c’est partager, Partager c’est participer, Participer c’est accompagner, Accompagner c’est guider, Guider c’est soutenir, Soutenir c’est construire, Construire c’est créer, Créer c’est aimer.»

 

44- «L’Amant/e du vivant universel» ou «l’Amour sans attachement» c’est l’expression de toutes les potentialités d’être par l’accomplissement du soi et de la cessation de la souffrance, en étant soi, empli de Soi et ne pas faire de l’autre l’objet de la souffrance.»

 

45- «Le TANTRA, ce n’est pas l’abandon de nos peurs, c’est s’abandonner à nos peurs.»

 

46- «En suivant l’énergie qui se meut dans le silence du mental on trouve la voie du retour à soi. Elle émane du sexe et se donne dans l’amour par le corps. C’est un voyage à l’apogée des étoiles qui nous conduit aux racines de nos désirs.»

 

47- «La voie est dans la voie. Le but est dans la voie. Le but n’est pas la voie. La voie n’a pas de but. La voie n’a pas d’origine. Ni commencée, ni finie, la voie est une non-voie, le but est un non-but.»

 

48- «Qui suis-je? Tout ce que l’esprit conçoit. Alors qui ne suis-je pas? Tout ce que l’esprit conçoit. Une chose, deux aspects. Il faut expérimenter entre ce qui est ce qui n’est pas. Ce non espace, juste au milieu, certain parle de la voie du milieu.»

 

49- «J’ai vu des Occidentaux pratiquer un positionnement du milieu dans le monde manifesté en pensant être en pratique de la voie du milieu. Cette voie se trouve entre le vouloir et le non vouloir. Elle ne se manifeste, ni ne s’apprécie, en dehors de nous. Elle n’est que dans le non-espace de notre présence à soi, là où le «je» se dissout, là où l’existence fait place à l’essence.»

 

50- «Celui qui aime et qui s’autorise à aimer sans limite ici-bas, se prépare à reconnaître au moins une des 5 grandes lumières qui nous accompagnent dans le monde intermédiaire au moment de la mort. Si elle est reconnue, le cycle du Samsara se ralentit et une des potentialités de l’éveil se réalise.»

 

51- «Utiliser ses Chakras comme finalité, c’est se perdre au siège de sa conscience.»

 

52- «Ne pas écouter ceux qui disent être éveillés. Celui qui trouve la délivrance ne peut le dire et n’a rien à dire.»