Les pensées

© Varina Patel - Fotolia.com
© Varina Patel - Fotolia.com

Qui veut être vrai se définit comme en dehors de cela.

L’application en soi de la justesse et le penchant naturel de l’homme à la Vérité.

L’amour de soi applique le soi à l’être.

S’aimer, c’est se refuser à l’objet.

Refuser l’objet n’est pas un anéantissement, une suppression, un combat, il n’est qu’une profonde reconnaissance de l’activité dualisante de notre mental. Voyez vos pensées pour ce qu’elles sont et laissez-les passer sans les suivre. Elles vont et viennent d’un endroit vers une destination qui est par nature, alors que vous êtes par essence.

Ni elles vous définissent, ni elles vous invalident. Elles ne sont que des eaux tumultueuses sur lesquelles le sage y regarde une image tremblotante sans qu’il ne songe un instant à s’y identifier.

Qui veut être en cela s’applique à méditer sur la berge, la conscience fermement positionnée en dehors du cours des pensés. Mais toujours le regard attentionné sur le flot de celles-ci pour ne pas se faire submerger.