La pomme bleue.

 

Un de mes lecteurs m’a demandé récemment ce que je pensais des massages cachemiriens.

Il m’est apparu qu'on me demandait de parler d'une pomme bleue.

 

Si je vous dis : Voici une pomme bleue ! Tout le monde peut s’en représenter une image mentale et donc anticiper, un discourt sur cette pomme même si elle n’a aucun sens réel.

Il n’existe, à mon sens, aucune tradition avérée de massage cachemirien. Les textes et tantra qui nous viennent du Cachemire n’en font pas mention.

 

J’ai à mon tour posé la question à : David Dubois professeur de philosophie qui étudie le sanskrit et le śivaïsme du Cachemire depuis 1990 auteur de « Abhinavagupta et la liberté de la conscience Editions Almora, 2010. »

 

 «Il y a certainement eu des massages au Cachemire avant l'occupation musulmane... comme partout. Qui n'aime pas se faire masser ? Mais à ma connaissance, il n'y a aucune "tradition" à ce sujet. J'ai lu tous les textes : rien sur le massage. Même en dehors du Cachemire... Il y a juste une demi-ligne dans le Bouquet pour l'éveil à soi de Vâmana, sur le massage des pieds. Mais aucune technique. Rien. Il faut dire que le Cachemire est une vallée de montagne, le froid n'incite pas aux massages... D. Dubois»

 

Le touché est une des clés qui nous ouvre les portes d’une vision plus profonde du monde, le reste est une question qui ne nous concerne pas.

 

 

Rémy Tantrisme.org 2014